Aménagement d’une salle de bain pour personnes handicapées

En effet, les personnes à mobilité réduite (PMR) ou en fauteuil ont des contraintes physiques qui rendent la toilette très difficile dans une salle de bain classique.Heureusement des aménagements adaptés de la salle de bain permettent de conserver leur autonomie pour la toilette aux personnes handicapées.

Pour réussir un aménagement de salle de bain, il faut penser à l’accessibilité, au confort et la sécurité.

L’accessibilité de la salle de bain pour une personne handicapée

Dans le cas de déplacement en fauteuil, la largeur des portes doit permettre le passage de celui-ci mais aussi, de faire un demi tour dans une petite pièce comme une salle de bain.

Dans les toilettes, c’est l’espace entre la cuvette et le mur qui doit être suffisante.

Le lavabo doit être à hauteur suffisante pour permettre au fauteuil de s’approcher afin d éviter de se baisser ou se lever du fauteuil.

La hauteur des interrupteurs et des portes de placards devront êtres accessibles en position assise.

La sécurité, les personnes âgées et la salle de bains

Des barres de maintiens sont indispensables aux endroits qui nécessitent des changements des positions comme la douche, la baignoire, les wc

* Des tapis anti dérapant seront placé aux endroits humides à condition de ne pas entraver le déplacement du fauteuil.

* Un siège facile d’accès pour se déshabiller ou se reposer.

 

Le confort

Un appuie tête ou un coussin de bain pour la nuque .

Un grand miroir qui permet de se voir assis ou debout.

Un siège automat bain qui permet d’entrer et de sortir du bain sans avoir à enjamber le rebord de la baignoire.

Il suffit d’appuyer sur la télécommande pour entrer ou sortir du bain sans effort.

Extrait de la réglementation pour la salle de bain PMR (personnes à mobilité réduite)

La réglementation pour les salles de bain PMR s’applique aux maisons individuelles à compter du 1er janvier 2010.

Dans ces maisons ou logements, la salle de bain, la douche ou la baignoire aménagée doivent être faciles d’accès en fauteuil roulant par exemple.

La porte d’accès doit être d’une largeur de 0,90 m minimum.

La salle de bain doit comprendre une surface libre d’un diamètre de 1,50 m pour permettre un demi-tour en fauteuil roulant.

Le lavabo doit être positionné à une hauteur de 0,70 m minimum pour permettre d’approcher le fauteuil au plus près sans avoir à se lever ou à se baisser.

Le miroir doit être incliné ou à une hauteur de 1,05 m de façon à se voir sans efforts.

Des barres d’appui doivent être installées aux endroits nécessitants des changements de positions et doivent être horizontales et positionnées entre 0,70 et 0,80 m de haut.

Les poignées de la porte de placard et l’interrupteur doivent être positionnés entre 0,40 et 1,30 m maximum de hauteur.

Simple Share Buttons